La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
logo magasin
Biocoop Biosphère
ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET ÉCOPRODUITS

Aujourd'hui Lundi

Ouvert de 14h00 à 19h00

Nos conseils pour des vacances au vert !

Nos conseils pour des vacances au vert !

Le 30/06/2017

Biocoop Châteaubriant
Partir en vacances tout en minimisant son impact carbone, une idée dans l’ère du temps, qui fait chaque année de nouveaux adeptes. Pour ceux qui n’ont encore pas réservé leur prochaine destination de villégiature, voici nos conseils pour des vacances alliant écologie, tourisme et détente !

 Partir en vacances tout en minimisant son impact carbone, une idée dans l’ère du temps, qui fait chaque année de nouveaux adeptes. Pour ceux qui n’ont encore pas réservé leur prochaine destination de villégiature, voici nos conseils pour des vacances alliant écologie, tourisme et détente ! « Voyager de manière responsable dans des sites naturels tout en aidant à la conservation de l’environnement et en ayant un impact positif sur les conditions de vie des populations locales », voilà ce qu'est le tourisme vert, selon la Société internationale d’écotourisme (TIES). Alors, comment s’y prendre ? En limitant ses déplacements et privilégiant un mode de transport durable et en commun, à l’instar du train ou du co-voiturage. Toutefois, si l’envie d’exotisme vous titille – comprenez, destination lointaine accessible par avion –  optez pour les vols sans transit afin de limiter les décollages et les atterrissages qui augmentent considérablement la consommation de carburant des avions.Autre alternative permettant de réduire son bilan carbone en vacances : adopter les us et coutumes locales, notamment sur le plan culinaire. Au-delà de l’expérience, vous participez à l’économie locale du pays ou de la région visitée et favorisez les interactions avec les autochtones. La piste des infrastructures éco-responsables est également un bon moyen de limiter son impact sur l'environnement. En France notamment, de nombreux modes d’hébergement (camping, chambres d’hôtes, hôtels, gîtes, etc.) sont proposés aux éco-touristes. En plus du label écologique européen, il est possible de dénicher des lieux à faible impact environnemental (cf. liste ci-dessous)*. Pour les personnes désireuses de se mêler aux locaux, le logement chez l’habitant est la solution éco-responsable par excellence à suivre.Rappelons enfin que voyage responsable et solidaire ne veut pas dire humanitaire ! S'ils ont en commun le côté humain, elles n’ont cependant pas la même finalité. *Les sites utiles du tourisme éco-responsableParmi la foultitude d’informations disponibles en ligne sur le tourisme vert, voici une liste (non-exhaustive) de sites pouvant vous aider dans vos recherches :


Bonnes vacances !

Retour